En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal logo irstea logo draaf logo partenaire logo europe Logo-feader logo chambre d'agri

PSDR 4 - Rhône Alpes

SYAM - Systèmes alimentaires du milieu. Expérimenter et outiller l’hybridation des systèmes alimentaires entre circuits longs et circuits courts.

Projet porté par Carole Chazoule (ISARA Lyon) et Laurent Joyet (Chambre régionale d’agriculture Auvergne Rhône Alpes)

SYAM
Depuis quelques années, on assiste à l’émergence de systèmes alimentaires hybrides qui combinent acteurs, modes d’organisation, compétences, valeurs, et liens à leur territoire qui ne sont ni tout à fait ceux des circuits courts ni tout à fait ceux des circuits longs. Ces systèmes alimentaires mobilisent plus d'un intermédiaire. Ils ont des objectifs de volume sur les marchés territoriaux et de relocalisation de l'économie agricole et agroalimentaire. Ils peuvent contribuer à sécuriser l’emploi agricole et agroalimentaire.

Le projet SYAM prend le parti de les nommer « systèmes alimentaires du milieu » (SYAM), ce terme étant retenu pour traduire l’entre-deux dans lequel ils se situent. L’objectif du projet est de mieux comprendre et optimiser les performances économiques, sociales et environnementales de ces systèmes et de les accompagner vers des voies de développement durable.

SYAM souhaite ainsi contribuer à l’essor d’une économie de proximité qui repose sur la compétitivité des productions alimentaires et un partage équitable de la valeur ajoutée créée localement.

Trois questions guident une démarche qui réunit logisticiens, économistes, sociologues et acteurs du développement : Comment les systèmes alimentaires du milieu s’organisent-ils, avec quelles formes d’hybridation en termes de gouvernance, modes relationnels, valeurs partagées, partage de la valeur économique créée, lien avec les consommateurs, soutien des acteurs du territoire…? Quelles sont les performances de ces systèmes et comment les optimiser en termes d’efficacité logistique, d’impact environnemental, de compétitivité économique et d’équité sociale ? Quelles sont les conditions de la durabilité d’un SYAM et sur quoi doit porter prioritairement l’aide publique et l’accompagnement des acteurs d’un SYAM, de la production à la consommation ?

Le projet s'appuie sur un inventaire des différentes formes de SYAM ayant émergé ou en émergence sur la région ainsi que sur une analyse approfondie de plusieurs cas d'étude en termes d'organisation, d'hybridation et de performances : approvisionnement de la restauration collective, plates-formes de producteurs et de transformateurs, démarches GMS... Des démarches d’accompagnement seront également testées.

A VOIR :

L'interview d'un acteur et d'un chercheur participant au projet.

 

La présentation commentée des objectifs, du déroulement du projet, des résultats attendus.

Diaporama commenté SYAM

A LIRE :

Le document "4 pages" de présentation du projet.

Le poster du projet.